Céréales, Farines et Pains

La présence d'un four à pain ancestral dans le hameau ainsi que le passage d'Alice sillonnant le Sud avec du levain dans son sac à dos et du savoir-faire dans les mains nous ont conduit à l'apprentissage de la confection et de la cuisson du pain.

De fournées en fournées, de recherches en expérimentations et de rencontres en complicités, nous produisons du pain, des pains pour nous et pour d'autres...

Et puis... nous avons décidé de cultiver du grain dans le but d'accéder à davantage d'autonomie et de qualité en produisant la farine nécessaire à la fabrication du pain.

Afin d'obtenir des farines de bonne facture nutritive , faibles en gluten et riches en goût mais également avec le double objectif de participer à maintenir la biodiversité des céréales et de restaurer la fertilité des sols, le choix a été fait de semer des variétés anciennes telles que Florence Aurore, Touzelle et du seigle.

Dans le même temps, une collection de diverses variétés anciennes a été semée afin d'expérimenter d'une part, lesquelles sont le mieux adaptées au terroir et d'autre part de participer à la conservation et à la réhabilitation de ces semences.

Il semble que les variétés anciennes paraissent bien appropriées à des sols secs et plutôt pauvres tel que celui qui nous « héberge » aujourd'hui et donne en partie corps à notre résistance-existence.

Résistance à la brevetabilité du vivant et à la confiscation des moyens d'indépendance, résistance au tout économique et tout industrialisation, existence grâce au subtil mélange entre poésie, connaissances, utopie, politique et action qui prend forme.